Mise en place d’ASTER

Pour créer des postes de travail supplémentaires, vous devez d’abord configurer le système : attribuer un moniteur, le clavier, la souris et, si nécessaire, un dispositif sonore à chaque œuvre place.

Avant de procéder à l’installation de l’ASTER, retenir des informations importantes suivantes :

  • La plupart des changements dans les paramètres de ASTER sont stockée dans la mémoire programme (temporairement) et ne sont pas écrites sur le disque jusqu'à ce que vous cliquez sur le bouton « Appliquer ».
  • Certaines modifications de paramètres prennent effet qu’après redémarrage de l’ordinateur. L’indication du c’est l’apparence du bouton « Redémarrer le système » dans le coin inférieur gauche de la fenêtre du programme.
  • Lorsque vous fermez ASTER, une fenêtre de rappel apparaît et vous demande si vous souhaitez enregistrer les modifications et, si nécessaire, redémarrez le système.
  • ASTER démarre automatiquement lorsque le premier lieu de travail (principal) se connecte sur les fenêtres et atteint Desktop, si les postes de travail ne sont pas déjà configurés. Dans le cas contraire, il sera minimisée à la barre d’état système (zone de notification).
  • Lorsque vous fermez la fenêtre ASTER sur le premier lieu de travail, le programme ne se ferme pas. Il permettra de minimiser à la barre d’état système. Pour quitter le programme, cliquez sur le bouton « Quitter » ou « Terminer » dans le menu contextuel de l’icône du programme dans la barre d’état système.

Après avoir démarré le programme, une fenêtre s’ouvre dans laquelle l’ASTER est configurée. Contrôles comme des icônes, boutons, listes, etc. sont fournis avec des notes dans le style de « Qu’est-ce ? ». Vous pouvez appeler cette invite de la manière suivante, dans le cas où il n’y a aucun doute sur le but de tel ou tel élément :

  • Appuyez simultanément sur les touches Maj et F1 sur le clavier (l’option la plus simple) ;
  • Ouvrez le menu contextuel (clic droit) et sélectionnez l’option «Qu’est-ce?» ;
  • Si le titre de la fenêtre contient le « ? » icône, cliquez sur cette icône, puis sur l’élément requis.

Sous l’onglet « Lieux de travail » une vue graphique des lieux de travail et périphériques sont représentés.

Chaque lieu de travail apparaît sous la forme d’une fenêtre remplie de dispositifs. La zone « Système » contient une liste des périphériques disponibles qui peuvent être réparties entre les lieux de travail. Le menu contextuel des icônes système unité contient les éléments de menu pour divers paramètres de l’échelle du système. Puis, il y a trois boutons « Pièces détachées », « Général » et « Inventaire » :

  • Le panneau « Pièces détachées » contient tous les périphériques gratuits, c'est-à-dire celles qui ne sont pas actuellement attribués à n’importe quel milieu de travail.
  • Le panneau « Général » contient tous les périphériques partagés, c'est-à-dire qui sont utilisés par tous les lieux de travail et n’apparaissent pas dans les vitrines des lieux de travail, afin de ne pas encombrer leur.
  • Le panneau « Inventaire » contient tous les périphériques de PC qui peuvent être redistribués entre les lieux de travail.

L’échelle de l’image peut être modifié par des combinaisons de clavier standard : - simultanée en appuyant sur les touches Ctrl et le « + » (plus) les touches agrandir les images et en appuyant sur Ctrl et '-'-réduit la taille. Dans ce cas, la zone qui est mise à l’échelle dépend de la position actuelle du pointeur de la souris, si le pointeur se trouve dans le « Système », les images en « pièces détachées », « Général » et « Inventaire » des panneaux sont mis à l’échelle. Dans le cas contraire, la zone de travail est mise à l’échelle.

Le bouton « Inventaire » (et son panneau correspondant) sont masqués par défaut. Dans l’ordre pour qu’il puisse leur montrer, vous avez besoin sélectionner l’option « Personnaliser le panneau de lieux de travail » dans le menu contextuel et dans la boîte de dialogue ouvrir, cochez la case « Inventaire » point.

Dans l’onglet « Lieux de travail », vous pouvez choisir quels windows pour afficher et masquer (ne peut pas être masquée si les lieux de travail ont des périphériques affectés). Aussi, attention à la case à cocher en regard de l’élément « Affiche sans moniteurs » dans cette boîte de dialogue, ainsi qu’aux translucide (« off ») images d’affichages.

En effet, les images des écrans représentent les sorties vidéo des cartes vidéo, qui peuvent être connectés aux moniteurs. Reflète la translucidité de l’affichage de l’image, que l’un moniteur n’est pas connecté à la sortie vidéo.

L’élément « Affiche sans moniteurs »détermine si ces sorties sont affichés ou non. Par défaut, cette case à cocher est décochée et écrans translucides ne s’affichent pas.

L’affichage peut être semi transparent, même si le moniteur est connecté physiquement à la vidéo de sortie et connecté au réseau, mais ne pas inclus dans le bureau de Windows (en mode étendu).


À cet égard, lorsque vous configurez ASTER, il est fortement recommandé Merci connecter et mettre tous les moniteurs en mode étendu, définissez les résolutions d’écran désiré et actualiser les tarifs pour eux.

De cette façon, le nombre de translucide (« off ») affiche peut être minimisé et plusieurs moniteurs sont répertoriés pour répartir entre les lieux de travail de manière simple et visuelle.

Vous pouvez étendre le bureau et définir les modes de fonctionnement des moniteurs à l’aide de l’élément « Écran » dans le panneau de commande de Windows (panneau de configuration « » réglage écran paramètres d’affichage). Cet élément de panneau de contrôle peut être ouvert directement à partir de l’ASTER en sélectionnant l’élément de « Paramètres de bureau » dans le menu contextuel de l’unité système. Il y a aussi d’autres options que vous pouvez utiliser depuis.

Desktop Settings

Les périphériques sont affichés de manière spéciale:-dans une image derrière les barres. Ce sont des «appareils sur un lieu de travail inaccessible»-des appareils affectés aux lieux de travail qui ne sont actuellement pas disponibles, car le nombre de postes de travail dépasse le nombre de vos licences. Cette situation peut se produire, par exemple, après la fin de la période d’essai, lorsque les 12 emplois étaient disponibles. Le numéro du poste de travail auquel l’appareil est assigné (indiqué entre parenthèses après le nom de l’appareil) peut être vu en pointant la souris dessus. Vous pouvez laisser l’appareil dans cet État «indisponible» afin de conserver une liaison sur le lieu de travail à l’avenir ou de l’assigner au lieu de travail disponible.

Devices on an inaccessible workplace are displayed in a image behind the bars

Assigner des moniteurs


Vous devez assigner des moniteurs à chaque lieu de travail avant de pouvoir activer le poste supplémentaire. Le reste des appareils peut être assigné ultérieurement.

Lors de l’assignation des moniteurs aux lieux de travail, les options suivantes sont possibles:

  • Avec une seule carte graphique, tous les moniteurs connectés à celui-ci ne peuvent être utilisés que séparément pour exécuter des postes de travail supplémentaires. Ainsi, plusieurs travaux peuvent être exécutés sur des moniteurs connectés à une seule carte graphique.
  • S’il y a plusieurs cartes graphiques, vous pouvez assigner des lieux de travail à des cartes graphiques individuelles avec tous leurs moniteurs. Ainsi, chaque poste de travail peut utiliser sa propre carte graphique distincte (ce schéma est recommandé pour obtenir de meilleures performances pour les applications graphiques, y compris les jeux).
  • S’il y a plusieurs cartes graphiques avec la possibilité de connecter deux moniteurs ou plus pour séparer les cartes graphiques. Tous les moniteurs connectés peuvent être utilisés individuellement ou en groupes pour exécuter des postes de travail supplémentaires, à condition que les lieux de travail avec plusieurs moniteurs se voient attribuer leurs propres cartes graphiques distinctes (en d’autres termes, un lieu de travail avec plusieurs moniteurs ne peut pas partager l’un de ses cartes graphiques avec un autre lieu de travail).

Lors de la première exécution du «Panneau de contrôle ASTER», tous les moniteurs sont affectés au premier poste de travail. L’assignation d’un moniteur (et de tout autre équipement) à un lieu de travail est facile, il suffit de glisser-déposer l’icône du moniteur sur le lieu de travail désiré. N’oubliez pas que vous pouvez agrandir le panneau “Système” pour voir tous les appareils.

Tous les périphériques ne peuvent pas être attribués aux lieux de travail, car il existe des configurations conflictuelles qui l’empêcheront d’être affectées. Dans les cas les plus simples, la restriction est illustrée lorsque vous essayez de faire glisser un périphérique par une modification du pointeur de la souris (un signe interdisant apparaîtra, un cercle croisé).

Dans le cas des moniteurs, il est très facile d’obtenir un conflit et il n’est pas facile de l’éviter ou de le résoudre. Par conséquent, pour les moniteurs, les conflits sont résolus automatiquement.

Lorsque vous faites glisser un moniteur vers la zone de travail, la configuration est validée, et si des conflits sont trouvés, la situation sera transformée en un conflit-libre selon certaines règles définies dans le programme. Dans ce cas, les moniteurs qui sont retirés du lieu de travail afin de résoudre le conflit sont placés dans le panneau pièces détachées (et ce panneau sera ouvert s’il était fermé).

En plus de la méthode glisser-déposer, l’appareil peut être assigné via son menu contextuel, à savoir de la fenêtre «rendez-vous au lieu de travail». Une boîte de dialogue apparaîtra, dont l’apparence dépend du fait que l’appareil autorise le partage ou non:

You can share speakersDo not share monitors

Dans le premier cas, vous pouvez vérifier devant plusieurs numéros, déconnecter l’appareil de tous les lieux de travail (envoyez-le à “Pièces de rechange”, en sélectionnant l’élément “Aucun”) ou assigner “Tous” (mettre en “Général”).

Dans le second cas, l’appareil ne peut être assigné qu’à un poste de travail ou envoyé aux «Pièces de rechange».

Démarrage des lieux de travail

Une fois que les moniteurs ont été affectés aux postes de travail, vous devez activer ASTER (le bouton «Activer ASTER et redémarrer le PC») et exécuter des postes de travail supplémentaires. Le programme vous demandera de confirmer le redémarrage, et si la réponse est oui, l’ordinateur sera immédiatement redémarré:

Main ASTER Window


Après avoir activé ASTER et redémarré le PC, les stations de travail démarrent automatiquement ou manuellement, selon la méthode de démarrage sélectionnée. Sur les moniteurs supplémentaires, l’écran d’accueil de Windows s’affiche.

Il existe trois options pour le démarrage des lieux de travail:

  1. Démarrez manuellement en cliquant sur le bouton “Exécuter les lieux de travail ASTER”. Cette option doit être sélectionnée pour la première exécution de test des lieux de travail. Si le bouton “Démarrer ASTER” n’est pas disponible pour cliquer sur (inactif), cela signifie que les réglages effectués par les moniteurs ne conviennent pas au démarrage d’un poste de travail supplémentaire (ou que les moniteurs n’ont pas été affectés au lieu de travail). Dans ce cas, essayez de faire un autre réglage des moniteurs, appliquez-le et redémarrez le PC.
  2. «Quand un système démarre». Cela démarrera tous les lieux de travail en même temps une fois que les ordinateurs démarrent.
  3. lorsque les identifiants utilisateur sur le lieu de travail 1. Cette option (ainsi que la première) peut être utile, par exemple, lors de l’utilisation des moniteurs “Display Link” sont utilisés, qui ne sont pas prêts à être utilisés lors du démarrage de l’ordinateur.

Les lieux de travail qui n’ont pas de moniteur au démarrage ne seront pas démarrés, mais après avoir connecté (prêt à l’emploi) le moniteur, ils peuvent être démarrés “Démarrer le lieu de travail” à partir du menu contextuel du lieu de travail dans l’onglet “paramètres généraux”. Avec le bouton “exécuter les lieux de travail ASTER” vous pouvez commencer tous les endroits à la fois. Pour les lieux de travail qui travaillent déjà (sauf pour Workplace 1), la commande force relogin sera disponible, ce qui force la déconnexion du système suivie d’une connexion automatique. L’ouverture de session automatique est exécutée uniquement si elle a été configurée, sinon vous verrez l’écran d’ouverture de session.

Affectation du clavier et de la souris

Les claviers et les souris peuvent être attribués aux postes de travail après leur lancement ou peuvent être attribués lors de la configuration d’ASTER au démarrage.

La meilleure façon de faire assigner Keybaord et la souris est la technique glisser-déposer ou par l’élément «rendez-vous de travail» dans le menu contextuel de l’appareil, comme décrit ci-dessus. Si (quand ASTER est allumé) l’affectation des claviers et des souris n’a pas été effectuée correctement, et après l’avoir réglée une fois, l’utilisation de l’ordinateur est difficile. Vous pouvez donc réinitialiser l’affectation en appuyant sur CTRL + F12. Vous devrez peut-être appuyer sur CTRL + F12 several fois jusqu’à ce que tous les claviers et les souris soient automatiquement attribués au 1er poste de travail. Après cela, vous pouvez les assigner correctement.

Cette touche de raccourci est rarement utilisée, puisque l’assignation de clavier/souris est rarement incorrecte. Certains programmes (par exemple, les produits Adobe) peuvent utiliser cette combinaison de touches (“CTRL + F12”) qui peut être gênant, car le pilote ASTER l’intercepte avant d’autres programmes.

Dans le menu contextuel de l’unité système, sur l’onglet “lieux de travail”, il y a un élément de menu “clavier/souris commutateur Hotkey”, qui vous permet de réassigner une nouvelle combinaison de touches ou même de la désactiver complètement.

Après avoir sélectionné cet élément de menu, une boîte de dialogue apparaîtra:

Setting hotkeys for switching input devices

Pour modifier la touche de raccourci, cliquez sur la souris dans le champ de saisie en bas de la boîte de dialogue et appuyez sur la touche que vous souhaitez utiliser en conjonction avec la touche Ctrl. Certaines combinaisons courantes (par exemple, CTRL-F4, Ctrl-C, CTRL-S, Ctrl-V, etc.) ne sont pas autorisées à utiliser à cette fin. Pour annuler complètement cette combinaison, cliquez sur le bouton Réinitialiser.


La nouvelle affectation ne sera appliquée qu’une fois l’ordinateur redémarré.

Affectation de périphériques audio

Les périphériques sonores (cartes son) peuvent être attribués à des lieux de travail individuels ou partagés à tous.

L’affectation de périphériques sonores ainsi que d’autres appareils se fait sur l’onglet «lieux de travail». Chaque carte son individuelle peut être représentée comme un ensemble de dispositifs sonores de différents types, qui peuvent être attribués aux lieux de travail séparément. Contrairement à d’autres appareils attribués strictement à un poste de travail, le périphérique audio peut être partagé pour plusieurs endroits et stocké dans l’onglet “général”.

Les nouvelles affectations de périphériques audio prennent effet immédiatement après avoir cliqué sur le bouton “Appliquer”. Toutefois, pour tenir compte des modifications, vous devrez peut-être redémarrer n’importe quelle application en cours d’utilisation lorsque les périphériques audio ont été analysés.

Assigner des hubs USB

Un concentrateur USB pourrait être assigné à un lieu de travail, puis tous les périphériques connectés à ce concentrateur USB soprano automatiquement affectés à ce lieu de travail-cela ne s’applique qu’aux appareils qui May être sucre de tiede habituelle, comme clavier, souris, périphériques sonores, caméra Web, controleurs de jeu, un moniteur USB, AISI que des hubs USB additional information enchaînés à celuJe-ci (AISI que les périphériques connectés au hub enchaîné). Hub USB simplifie le processus d’assignation des appareils, et vous Përmet also de remplacer. n’importe quel équipement sans modificateur les paramètres ASTER, ce qui est pratique avec un grand nombre de postes de travail et de périphériques.

Assigner des hubs USB aux lieux de travail Përmet d’assigner automatiquement des périphériques et d’effectuer also des fonctions restrictif:
- Empêche tous les lieux de travail (à l’exception du lieu où le concentrateur USB est assigné) l’accès aux disques optiques (CDDVD) et aux disques connectés au concentrateur USB désigné.
- Les disques et disques optiques (CDDVD) connectés aux concentrateurs USB sont étions dans l’Explorateur solely sur le lieu de travail pour déversent le concentrateur est assigné, mais solely si les options “été les disques vides ” et “ne pas afficher les enverrons et dossiers cachés “sont activées.


Ces fonctions restrictif sont activées par défaut, pour les désactiver, traitement nouv un paramètre spécial disableFSF

Les Hubs USB sont étions dans les paramètres sous la forme d’icônes (un écran avec Pestaña) avec des Pestaña rouges-plus les Pestaña plus la profondeur de nidification dans l’arbre USB, le concentrateur racine n’a pas de Pestaña. Verbe glisser. dans des endroits nécessite généralement les hubs les plus profonds-son mieux et plus commode de le faire à partir de la fenêtre d’arbre USB (écran USB de l’arbre). Pour assigner tous les hubs d’une branche de l’arborescence USB, il suffit d’assigner le Hub parent (principal).

Les icônes verbes le type de Hub:

Moyeu racine- Moyeu racine

USB-3.0 (SuperSpeed) hub- USB-3.0 (SuperSpeed) hub

USB-2.0 hub- USB-2.0 hub

USB 3, 0 Hub pourrait ne pas être vu comme un seul concentrateur par le système, est plutôt vu comme 2 Hub-USB 3,0 et USB 2,0 hubs ordi lorsque vous faites verbe glisser., deux hubs soprano déplacés vers le lieu de travail, dans ce cas, une boîte de dialogue s’ouvrira pour choisir le Hub à assigner au lieu de travail:Device assignment confirmation

Par défaut il vaut mieux laisser les deux hubs au terminal (c’est à dire les hubs USB3.0 et USB2.0) étant donné que les deux hubs proviennent du même hub, mais si vous le souhaitez, vous pouvez décocher les hubs indésirable dans la boîte de dialogue.

Le hub peut être déplacé au choix vers le terminal, ou dans le panneau “disponible”. Lorsque vous le glissez dans « disponible » les périphériques connectés aux hubs seront attribués au terminal précédemment défini pour ces périphériques (par défaut ou en définissant explicitement le terminal)

Après que le hub soit attribué au terminal, les périphériques qui lui sont connectés ne peuvent pas être déplacés vers un autre terminal (ni dans le panneau « disponible »). A partir de là, les périphériques peuvent être déplacés uniquement en glissant le hub sur lequel ils sont connectés. Glisser un hub dans le panneau « général » rompt ce lien, après quoi les périphériques reçoivent une affectation explicite aux emplacements spécifiés précédemment (c’est à dire, comme ce fut le cas avant l’attribution des hubs) et il est à nouveau possible de glisser ces périphériques vers d’autre terminaux.

Il y a une importante exception à cette règle, et c’est le hub USB. Un hub connecté au hub désigné peut toujours être glissé vers un autre terminal, ou vers le panneau “partage”. Cela permet d’organiser une connexion en cascade à des périphériques USB vers différents terminaux. Par exemple, on affecte un hub à un terminal, on connecte un second hub sur lui, que nous attribuons à un autre terminal. Cela crée une chaîne de hub. Cela permet de contourner le nombre maximal de port USB disponible sur l’ordinateur et de réduire la longueur et la qualité des câbles USB. Néanmoins, il est préférable de ne pas utiliser beaucoup de chaînes car cela affecterait la stabilité des périphériques USB connectés et leurs performances.

Indication des périphériques

L’une des questions qui se pose lorsqu’on attribue des moniteurs (et d’autres périphériques) aux terminaux: “Comment identifier le vrai périphérique de l’ordinateur et son l’image dans ASTER ?”

Plusieurs méthodes sont implémentées pour faciliter la reconnaissance des périphériques:

  • Quand vous positionnez la souris sur l’image du périphérique, une infobulle avec le nom du périphérique apparait. Pour les moniteurs, c’est un modèle de moniteur (s’il a pu être identifié) et précise la sortie vidéo à laquelle il est connecté, ainsi que le modèle d’adaptateur vidéo. Cette méthode n’est pas très utile si plusieurs cartes vidéo du même fabricant sont utilisées sur le système.
  • Certains équipements (comme les claviers, souris, haut-parleurs) sont capables d’indiquer leur activité. Par exemple, quand vous appuyez sur une touche ou bougez la souris, un contour bleu sur l’image indiquera le périphérique en cours d’utilisation.
  • Certains appareils vous permettent de définir le périphérique à indicateur automatique. Si le menu contextuel du périphérique contient “Indiquer le périphérique”, alors cela indique qu’il est auto-indicateur. Quand vous sélectionnez “Indiquer le périphérique” dans le menu contextuel sur l’icône du périphérique, l’indication du périphérique physique correspondant s’active pendant quelques secondes. La méthode d’indication dépend du type de périphérique. Par exemple, pour les moniteurs, l’indication s’effectue comme suit : sur le moniteur réel correspondant, le numéro du moniteur sera mis en surbrillance (C’est un ou deux nombres, le premier désignant le numéro de série de la carte vidéo, le second indiquant le numéro de sortie vidéo de cette carte. Par le numéro du moniteur, vous pouvez facilement comparer le périphérique réel et son image dans ASTER. L’indication des appareils de lecture audio (haut-parleurs) est réalisée en jouant une petite mélodie via la sortie audio correspondante.

Indicate Device from the context menu

  • Un autre moyen de distinguer l’image et l’équipement réel est la méthode “déconnecter / connecter”. Si le périphérique permet une connexion “Plug n Play” (par exemple, un périphérique USB), vous pouvez déconnecter (retirer) le périphérique et après un moment, le reconnecter (insérer). Dans ASTER, le périphérique nouvellement connecté sera entouré d’un cadre violet clignotant, et si nécessaire, les panneaux de la zone “Système” correspondant s’ouvriront, et l’onglet “terminaux” défilera de manière à ce que l’image de l’appareil soit visible à l’écran:

Indication of the new connected keyboard

Depuis le menu contextuel des moniteurs, vous pouvez changer le terminal pour utiliser le “Curseur matériel”.

Il n’apparait que pour les cartes vidéo qui possèdent plusieurs moniteurs connectés sur eux (pour de multiples terminaux). Cet interrupteur vous permet de spécifier quel type de pointeur utiliser pour le moniteur. Si l’icône représentant le pointeur est sur fond gris, alors le curseur matériel est utilisé, sinon – le curseur logiciel est utilisé. Quand vous cliquez sur cette icône, vous basculez de l’un à l’autre:

Hardware cursor is used


Les pointeurs logiciels de la souris sont complétement indépendants les uns des autres, mais ils peuvent ne pas interagir correctement avec les applications gourmandes en graphiques (ils peuvent parfois laisser des traces lors de déplacement ou disparaitre complètement de l’écran).


Cependant, les pointeurs matériels n’interagissent pas avec les graphiques dans les applications (et ne laissent pas de traces ni ne disparaissent de l’écran), mais sur les moniteurs connectés à une carte graphique, les pointeurs de la souris ne peuvent pas avoir de formes différentes.

Les pointeurs de souris matériels sont plus adaptés pour les jeux et les applications graphiques en plein écran, où un dessin clair du pointeur est plus important que sa forme. Pour les autres applications, les pointeurs logiciels sont plus adaptés. Différents moniteurs d’une même carte graphique peuvent utiliser différent types de pointeur de souris (par exemple, le moniteur du terminal « gaming » peut utiliser le pointeur matériel, tandis que le reste - des pointeurs logiciels).

Vous pouvez personnaliser les terminaux (dans l’onglet “paramètres généraux”) pour vous connecter automatiquement avec les informations d’identification d’un utilisateur spécifique.

Pour se faire, vous devez spécifier un nom d’utilisateur et un mot de passe qui sera utilisé pour se connecter automatiquement à la session. Pour ouvrir la fenêtre de configuration des comptes d’utilisateurs, cliquez sur le bouton dans la colonne “Compte” à côté du terminal choisi.Example of setting up automatic logon with a local account type

Vous pouvez utiliser aussi bien le compte local pour la connexion automatique, ainsi que (si l’ordinateur est connecté à un nom de domaine) le compte utilisateur du domaine en sélectionnant l’option appropriée dans “Type de compte”. Pour configurer la connexion automatique avec un type de compte local, choisissez le compte dans la liste déroulante et entrez le mot de passe et retapez le dans le champ « confirmation du mot de passe ». Sélectionner “Choix de session” annule la connexion automatique de ce terminal. Le bouton “Comptes d’utilisateurs” ouvre la fenêtre système “Comptes d’utilisateurs” où vous pouvez voir et, si vous avez les droits, ajouter et modifier des comptes :User Choice

Pour configurer la connexion automatique avec le type de domaine du compte, vous devez entrer le nom de domaine, le nom du compte et le mot de passe avec confirmation si le compte à un mot de passe.

Example of setting up automatic logon with a domain account type

Cliquez sur le bouton “OK” pour accepter ou le bouton “Annuler” pour annuler les modifications. Pour sauvegarder les changements de façon permanente, n’oubliez pas de cliquer sur le bouton “Appliquer” sur la fenêtre principale du panneau de contrôle d’ASTER.

Dans l’onglet “Paramètres généraux”, vous pouvez également spécifier quels terminaux seront actifs et lesquels ne le seront pas. Pour se faire, dans la colonne “Etat” à côté du terminal correspondant, vous devez sélectionner “Activé” ou “Désactivé” dans la liste (le premier ne peut pas être désactivé)


Pour éviter des connexions simultanées sur des terminaux par les mêmes utilisateurs, appliquez un paramètre spécial sameuser0

Pour certaines applications réseau (y compris les jeux en réseau), vous devrez peut-être leur attribuer une adresse IP distincte pour fonctionner correctement. Vous pouvez le faire à partir de l’onglet “Configuration avancée” sur le “Panneau de contrôle d’ASTER”. Cliquez sur le bouton dans la colonne Adresse IP, en face du terminal souhaité.


Dans la plupart des cas, laisser la valeur [Non-attribué] dans le champ Adresse IP est suffisant.

“ASTER Control Panel” -  “Extended Settings” tab
Configuring the IP address for the workstation

Sélectionnez l’adresse IP appropriée dans la liste des adresses IP disponibles sur l’ordinateur, ce qui inclut toutes les adresses IP statiques (permanentes) attribuées aux cartes réseau du système. Si le nombre d’adresses IP disponibles est inférieur au nombre nécessaire, vous devez ajouter des adresses IP à l’adaptateur réseau ou installer un adaptateur virtuel, puis ajouter le nombre requis d’adresses IP.

Pour un accès rapide au panneau de contrôle Windows mentionné dans ces documents, vous pouvez utiliser le bouton “Gestionnaire de périphérique” et le bouton “Connexions réseau” dans l’onglet “Configuration avancée”.

N’ajoutez un adaptateur virtuel que si vous n’avez pas d’adaptateur physique connecté à l’ordinateur.

L’adresse IP attribuée au terminal peut être appliquée à toutes les applications du réseau ou seulement à certaines d’entre elles. Vous pouvez spécifier une adresse IP à une application en particulier ou à un dossier d’applications. Dans le cas de ce dernier, l’adresse IP sera appliquée à toutes les applications exécutées via le dossier spécifié. Au bas du panneau de configuration de l’adresse IP se trouve un tableau avec une liste d’applications et de dossiers. Au-dessus de ce tableau se trouvent trois choix mutuellement exclusifs :

  1. Appliquer à tous les programmes et dossier de la station de travail : l’adresse IP attribuée au terminal est appliquée à toutes les applications réseau démarrées sur cette station de travail.
  2. Appliquer à tous les programmes et dossier sélectionnés: cette option permet de définir l’adresse IP attribuée aux terminaux pour n’être utilisée uniquement que par les applications et les dossiers ajoutés à la liste ci-dessous.
  3. Appliquer à tous les programmes et dossiers sauf ceux sélectionnés : cette option définira l’adresse IP pour toutes les applications et tous les dossiers de l’ordinateur, à l’exception des programmes et des dossiers ajoutés à la liste ci-dessous.

Sur la gauche de chaque élément de la liste, une case à cocher vous permet d’exclure temporairement cet élément de la liste sans le supprimer. Si la case n’est pas cochée, l’élément correspondant ne sera pas inclus dans la liste des applications et des dossiers auxquels les attributions d’adresse IP s’appliquent.

Pour supprimer définitivement un élément de la liste, sélectionnez cet objet et cliquez sur le bouton “Enlever de la liste”.

Pour ajouter une application ou un dossier à la liste d’adresses IP sélective, cliquez sur le bouton “Ajouter à la liste” et sélectionnez l’objet souhaité dans le répertoire des dossiers et des applications:

Configuring selective use of IP address

Une application de la liste peut être ajoutée à la liste soit sous la forme de l’application elle-même, soit sous la forme d’un dossier la contenant. Cela peut être fait en cliquant sur les boutons “Ajouter une application” ou “Ajouter un dossier”. L’ajout de dossiers est uniquement disponible à partir du nœud racine “Ordinateur”. Pour mettre fin à la sélection, cliquez sur le bouton Fermer.

Pour enregistrer les paramètres après avoir ajouté ou supprimé des éléments de la liste, cliquez sur le bouton « OK » dans le panneau des paramètres d’adresse IP. Maintenant, cliquez sur le bouton « Appliquer » dans le “Panneau de contrôle d’ASTER”. Les adresses IP spécifiées commenceront à fonctionner pour toutes les applications lancées après avoir enregistré les paramètres (en cliquant sur le bouton “Appliquer”).

Quand vous attribuez des adresses IP distinctes, gardez à l’esprit que cette fonction empêche les applications réseau (sélectionnées) d’utiliser toute les adresses IP disponibles, à l’exception d’une adresse IP unique affectée à cet emplacement, et lie donc les applications réseau à une carte réseau spécifique dotée de cette adresse IP. Pour cette raison, il est impossible d’accéder aux applications sur des réseaux connectés via d’autres adaptateurs réseaux ou via des connexions à distance (il s’agit d’une cause fréquente de difficulté pour accéder à internet lorsque vous utilisez des adresses IP distinctes). Vous pouvez fournir aux applications un accès à des réseaux inaccessibles en utilisant des outils de routage supplémentaire (programmes qui acheminent des données entre réseaux, en particulier «l’outil de partage de connexion internet » inclus dans le système d’exploitation Windows).

Si l’ordinateur est connecté à internet via un serveur proxy, il peut y avoir un problème lors de l’activation de la clé / période d’essai, la désactivation, ou l’envoi d’une requête au service de support à partir de l’interface du programme.

Dans ce cas, vous avez besoin de configure ASTER pour qu’il se connecte à internet via un serveur proxy. Pour se faire, cliquez sur “Paramètres du proxy”, et remplissez les champs dans la fenêtre qui s’ouvre :

Proxy settings

Si vous êtes déjà connecté à un serveur Proxy, les champs dans cette boîte de dialogue seront remplis avec les paramètres disponibles. Autrement (ou dans le cas de paramètres spéciaux), les paramètres doivent être remplis par vos soins.

Dans la liste déroulante de Type, sélectionnez le type de serveur proxy : HTTP ou SOCKS5. Vous devez également spécifier le nom (ou l’adresse IP) du serveur proxy, le port de connexion. Si le serveur proxy requiert une identification lors de la connexion, alors vous avez besoin de remplir les champs “Utilisateur” et “Mot de passe”.

Pour refuser une connexion via un proxy, sélectionnez l’option “No proxy” dans la liste, les autres champs n’ont pas besoin d’être remplis et sont inactifs.

Quand tous les champs nécessaires sont remplis, il sera bon d’effectuer une vérification de la connexion (cliquez sur le bouton “Test”). Durant la vérification, le programme enverra une demande d’écho au serveur de licence ASTER, et dans le cas d’une réponse, un message apparaitra à propos de la réussite du test ou un message d’erreur en cas de problèmes. Pour sauvegarder les paramètres, cliquez sur le bouton “Sauvegarder”. Vous pouvez sauvegarder les paramètres même si les tests de connexion n’ont pas été effectués, ou s’ils se sont soldés par une erreur, mais dans ce cas-là vous devrez confirmer la sauvegarde des paramètres.

Si après avoir activé ASTER ou appliqué de nouveaux paramètres de moniteurs vous rencontrez des problèmes d’affichage du bureau ou avec le chargement de l’ordinateur, vous avez besoin de redémarrer le PC en mode sans échec et désactiver ASTER via le bouton “Désactiver ASTER et redémarrer le PC”. A présent que ASTER est désactivé (après un redémarrage normal de l’ordinateur avec ASTER désactivé) faite l’ajustement des moniteurs.

Pour démarrer l’ordinateur en mode sans échec, appuyez sur la touche F8 plusieurs fois dès le début du démarrage de l’ordinateur (jusqu’à l’apparition du logo Windows ou «Démarrer Windows») et sélectionnez le mode sans échec dans le menu des options de démarrage. Pour plus d’information sur comment charger un système d’exploitation en mode sans échec, voir la FAQ.


Il est fortement recommandé de désactiver ASTER avant d’effectuer des mises à jours ou des tâches de maintenance, comme installer des cartes graphiques, mettre à jour les pilotes et autres périphériques.

Dans l’onglet “A propos”, un lien pour vérifier les mises à jour est disponible quand vous démarrez le “Panneau de contrôle d’ASTER” avec les droits d’administrateurs (Exécuter en tant qu’administrateur). Quand vous cliquez sur le lien, le programme contactera le serveur de licence ASTER, après quoi une fenêtre s’ouvrira affichant les informations à propos d’une nouvelle version d’ASTER:

Check for updates